Quels outils et formations pour aborder la désinformation avec les élèves  ?

Présentation du site Désinfo Educ 

Désinformation, fake news et théories du complot fleurissent dans l’univers médiatique des jeunes. Comment aborder ces thématiques incontournables en classe  ? Média Animation présentera le 16 octobre ses nouveaux outils pédagogiques lors d’une activité en ligne à destination des enseignant·es dans le cadre de la Semaine de l’Education aux médias.

Une démarche à destination du public enseignant

La désinformation est l’une des thématiques incontournables de l’éducation aux médias et à l’information aujourd’hui. Il n’est pourtant pas toujours facile pour les enseignant·e·s de la travailler avec les élèves dans leur classe. Pour les aider à aborder cette thématique avec leurs élèves, le site Désinfo Éduc propose un ensemble de ressources et de fiches pédagogiques régulièrement actualisées. Durant 1h30, les participant·e·s à cette activité seront informé·e·s sur les outils existants pour exploiter la désinformation et les fake news en classe : fiches pédagogiques, outils de référence sur la thématique de la désinformation ou encore formations en école pour les groupes d’enseignant·e·s qui en font la demande.

Lien vers l’inscription en cliquant ici.

Objectifs d’éducation aux médias

  • Prendre connaissance d’outils existants pour aborder la désinformation
  • Partager son expérience avec des professionnel·le·s des secteurs de l’Enseignement et de l’éducation aux médias
  • Se former sur le thème de désinformation pour ensuite utiliser les compétences et outils acquis dans sa pratique professionnelle

Public cible

  • Enseignement : enseignant·e·s du primaire et secondaire ordinaire et spécialisé

Lundi 16 octobre 2023 à 20h00

En visioconférence (le lien sera transmis aux inscrit·e·s)

Durée : 1h30

Cette activité prend place dans la programmation de la Semaine de l’Education aux médias organisée par le Conseil Supérieur de l’Education aux médias (CSEM). Le thème de cette première édition est «  Apprends-moi les médias  ».