La caricature de presse comme vecteur d’éducation aux médias

Dessine-moi la liberté d’expression

Comment les caricatures en arrivent-elles à être perçues comme menaçantes pour les pouvoirs ou la société ? Au-delà du dessin, elles constituent un genre médiatique particulier et ancien qui mobilise un grand nombre de mécanismes de communication et d’expression qui en font un excellent support à une éducation aux médias. Cette étude vise à explorer les différentes facettes qui lui confèrent aussi bien sa puissance subversive que son instabilité sémantique.

Car au fond, c’est sans doute dans le rapport que les différents publics établissent avec elles que se situent à la fois l’enjeu social et la matière d’une réflexion critique sur les mécanismes de communication contemporains, notamment ceux du partage en ligne. Pour nourrir cette réflexion, ce dossier envisage l’actualité et l’histoire du genre, ses formes rhétoriques, son rôle sociopolitique, le rôle qu’y joue la stéréotypie, les enjeux autour de la liberté d’expression et les effets de l’interaction numérique.

Téléchargez l’étude au format .pdf

Ceci peut aussi vous intéresser...

Entre discours de haine et liberté d’expression

L’actualité belge a tristement illustré ce constat courant en août 2016 lorsque suite à la mort d’un jeune Belge au Maroc dont il était originaire, les forums d’actualité flamands (...)

Nature et Environnement (1/3)

La nature se vend et se répand. Ces deux faces de la nature se déclinent indistinctement à la une des médias d’information. Même si parfois le sentiment catastrophiste l’emporte par (...)