Des pratiques et des savoirs menacés ?

La tradition orale

La transmission orale de la culture est trop peu valorisée. Cette dimension de circulation des savoirs est pourtant exceptionnellement riche. Dans certaines régions du monde elle est même le principal vecteur de la circulation des savoirs. Ne dit-on pas en Afrique que “lorsqu’un marabout meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ?”

De la cadre de ses objectifs d’éducation permanente, Média Animation a ouvert plusieurs chantiers culturels. L’un de ceux-ci s’intéresse tout particulièrement à la richesse de la tradition orale.

Importance de la tradition orale

Pour certaines générations et/ou communautés belges (par exemple issues de l’immigration) la tradition orale est souvent une zone de connaissance et de partage des savoirs qui trouve difficilement sa place face au système scolaire ou face aux médias. Mais même dans le cas de personne “normalement” instruites voire très cultivées, c’est le véhicule complémentaire du savoir "officiel" de la culture et des traditions. Média Animation, dont 1 des objectifs est de soutenir l’expression à travers les médias des cultures minoritaires, ne pouvait que s’intéresser tant au contenu qu’au mécanisme de la transmission (support immatériel de communication).

Sauvegarder des pratiques et des savoirs éphémère et menacés

Depuis bien longtemps *, Média Animation explore ces réalités et a créé divers groupes de rencontre, d’écoutes, de prises de parole, d’échanges de savoirs. Ceux-ci se réunissent pour mettre en commun leurs expériences, points de vues, mais aussi leurs histoires, des contes ou chansons oubliés, ou des secrets qu’ils voudraient enfin partager, …

Valoriser la tradition orale

Explorer la richesse de toutes ces petites et parfois grandes choses qui risqueraient de se perdre si on ne s’y prend pas à temps ...

Ne pas oublier de donner la parole.

Collecter (enregistrements)

Diffuser d’une manière adaptée (vers des petits ou plus grands comités, en direct ou sur support durable ...)

* En 1979, Média Animation lançait l’opération "Parents si vous chantiez". C’était une invitation aux parents créateurs de chansons pour leurs propres enfants à partager celles-ci avec d’autres parents. En 1980 était édité un 33 tours portant le même nom que l’opération. Aujourd’hui, des ateliers et animations pour parents avec enfants de quelques mois à 3/4 ans sont encore organisés sous le même nom.
En 2005 et 2006 c’est la musique traditionnelle qui a été mise à l’honneur.

Contact tradition orale :
Pierre Chemin (pierre@cordonmusical-asbl.be)

Voir également le projet "Toutes ces histoires qu’on se raconte"

Ceci peut aussi vous intéresser...

Perspectives : le projet toujours en ligne !

Lancé en 2012, le défi "Perspectives" donne la voix aux reporters de la diversité. Ils sont une dizaine à poursuivre ce travail de production médiatique, par le biais du site (...)

Regards croisés sur les pratiques vidéoludiques

Pour débroussailler un terrain encore mal connu, l’atelier proposer de revenir sur des généralités qui permettent de relativiser les peurs tout en identifiant des questions parfois (...)