Tendances 2021 en communication associative

La fin d’année est souvent l’occasion de faire le bilan des mois écoulés et de prédire les futures tendances. Nous préférons partager une rétrospective des dernières réalisations phares de l’agence. Car ces productions véhiculent nos intentions et fondent l’essence même de notre engagement.

En 2021, nos partenaires associatifs ont choisi de :

  • Se réapproprier leur image institutionnelle
  • Mettre en avant l’humain dans leurs productions
  • Créer des outils utiles sur des enjeux inclusifs, éthiques et citoyens
  • Recycler des contenus sous différents supports
  • Evoluer de façon contrôlée vers la numérisation de leurs pratiques


 [1]

Empathie et créativité

Qu’il s’agisse d’un nouveau logo ou d’une fiction audiovisuelle, les projets sont dotés d’une forte empathie. Ils témoignent d’un besoin de communiquer des valeurs, des intentions, des messages. Ils tiennent compte des contraintes médiatiques, frustrantes à certains égards, qui obligent à faire des choix réalistes. A l’encontre de l’image parfois idéaliste du secteur, les productions assument un impact voulu et ciblé. Les scénarios s’écartent de plus en plus d’une narration classique pour oser un point de vue créatif. Une année rafraîchissante pour nos équipes.

Numérique responsable

Si le live streaming ne s’est pas généralisé dans le secteur, c’est peut-être dû à la fracture numérique qui continue à questionner les professionnels du non-marchand. Que ce soit pour un intranet ou une inscription en ligne, la pertinence d’un outil de communication envers le public cible reste prioritaire. Et si nous sommes convaincus de l’importance de développer des formats hybrides (exposition interactive, agenda collaboratif, plateforme d’e-learning…), nous restons convaincus que la meilleure manière de communiquer pour une association, c’est la rencontre directe.

Comme nous vous le proposerons en 2022. Mais ça, c’est une histoire à venir…

[1(Illustration : image libre de droit ; marcovector)