Les publicitaires savent pourquoi

Deux nouvelles tendances marquent les relations entre les jeunes et l’alcool : un rajeunissement de la consommation et l’augmentation du "binge drinking" qui consiste à boire beaucoup en peu de temps pour atteindre l’ivresse. Les stratégies marketing et publicitaires des alcooliers ne sont pas pour rien dans cette évolution. C’est pourquoi ce dossier veut les mettre en lumière et d’aiguiser le regard critique des jeunes consommateurs.

Sommaire

  • La publicité : un coktail aux mille recettes
  • Le marketing nous tourne-t-il en barrique ?
  • L’alcool a bonne presse
  • Y a-t-il des enfants dans la salle ?
  • Ricard nous ensoleille
  • Sobres, les sites web des alcooliers ?
  • Et glou, et glou et blog
  • Quand la prévention part en campagne
  • Quelques campagnes à la loupe
  • Leur savoir s’autorégule-t-il avec sagesse ?
  • La publicité pour l’alcool en Communauté française

La première édition est épuisée. Elle est disponible en téléchargement. Il suffit de cliquer sur le document ci-dessous :

PDF - 3.1 Mo

Pour commander la version imprimée, cliquez ici

Ceci peut aussi vous intéresser...

Hollywood lave plus blanc

Sommaire Un cinéma « étrangers non admis » ? Des champs de coton aux studios de cinéma L’amer indien Moi Tarzan, toi James ! Le cinéma de propagande : un ascenceur pour les fachos Il (...)

Cinéma et nature

Le cinéma est l’enfant de la Révolution industrielle. Flux d’images mis au service de l’imaginaire, il s’est d’abord ancré dans une culture occidentale largement articulée autour du (...)

Cinéma & enjeux internationaux

Le cinéma populaire s’offre comme un observatoire privilégié des crises modernes et constitue un catalogue en perpétuelle évolution des problèmes contemporains. Sa popularité invite (...)

Dessine-moi la liberté d’expression

C’est dans le rapport que les différents publics établissent avec les cariacatures que se situent à la fois l’enjeu social et la matière d’une réflexion critique sur les mécanismes (...)