Les jeux vidéo en débat : deux rencontres à Louvain-La-Neuve

Les jeux vidéo sont-ils plus verts que nature ? L’empire global du jeu vidéo écrase-t-il les cultures locales ? Ces deux questions feront l’objet de rencontres-débat au Point Culture de Louvain-la-Neuve les 22 et 29 novembre prochains et invitent joueurs chevronnés ou néophytes à partager leur expériences et réflexions pour placer l’univers vidéoludique sous une perspective critique et citoyenne.

Les jeux vidéo sont-ils plus verts que nature ? Le 22/11 de 18h30 à 20h30 au PointCulture Louvain-la-Neuve

Quelle nature verdoie dans le jeu vidéo ? La rencontre propose de questionner les représentations de la nature quand celle-ci est simulée. La thématique prend la forme de différentes sous-questions : sur quoi se basent ces représentations de la nature ? Comment le jeu vidéo anticipe-t-il l’avenir environnemental ? Les univers virtuels peuvent-ils contribuer à une sensibilité écologique ? Profitent-ils de la dégradation de l’environnement pour proposer des sensations en voie de disparition ? Un débat dans le cadre de Oh les Beaux Jours ! | 9e Biennale d’art contemporain d’Ottignies-Louvain-la-Neuve

Jeux globaux / jeux locaux le 29/11 de 17h30 à 20h30 au PointCulture Louvain-la-Neuve

L’empire du jeu vidéo écrase-t-il les cultures ? Où sont les poches de résistance ?

L’édition du jeu vidéo est une des branches les concentrées de l’industrie culturelle : quelques entreprises et fabricants captent l’essentiel des revenus et leurs sorties s’adressent à l’ensemble de la planète. Pour pénétrer les marchés non-occidentaux, les jeux ont dû un peu diversifier leurs contenus comme l’illustre l’introduction d’éléments perçus comme « chinois » dans l’univers de World of Warcraft. Comment cette industrie tente-t-elle de séduire des marchés en intégrant des accents culturels locaux ? N’assiste-t-on pas une hiérarchisation des zones culturelles selon leur importance économique ? Quels sont les enjeux et les contradictions de la globalisation dans la production des jeux ? Mais à côté des blockbusters internationaux, n’existent-ils pas aussi des jeux « locaux » qui s’adressent à des populations bien précises et dont les spécificités les rendent difficiles d’accès à d’autres ? Outre les jeux occidentaux ou japonais, existent-ils des titres populaires non diffusés au-delà de leur zone d’origine ? N’existerait-il pas des jeux vraiment universels ? Cet atelier interrogera ces questions, resituera l’évolution du jeu vidéo dans ses origines culturelles et ouvrira le débat tout en mobilisant les exemples, voire les perles rares, apportées par les participants.

Une démarche critique pour les gamers

Une série d’ateliers qui explore le jeu vidéo à travers différentes problématiques : l’histoire, la critique politique et l’utopie. Pour chaque thématique, l’atelier propose une introduction pour ensuite mettre en débat des exemples et des contre-exemples qui alimenteront la discussion. La démarche consistera à questionner les pratiques des joueurs, les rapports avec la culture, les stratégies de l’industrie du jeu vidéo, les démarches des auteurs, etc.

Ateliers d’éducation permanente

Les ateliers s’inscrivent dans une démarche d’éducation permanente : le public est invité à prendre part aux discussions mais aussi à alimenter les ateliers avec ses témoignages et exemples. Ainsi chaque participant peut venir aux ateliers avec ses exemples (sur une clé USB, un lien Internet, une démonstration de jeu…) pour partager ses réflexions (par exemple : un jeu en rapport avec la thématique qui a marqué le joueur) avec les autres participants. Chaque participant, s’il le désire, bénéficie d’un temps de présentation de quelques minutes pour présenter un jeu/une expérience de jeu et partager ses réflexions. L’occasion idéale pour partager ses questionnements et réflexions de gamer !

Ceci peut aussi vous intéresser...

Regards croisés sur les pratiques vidéoludiques

Pour débroussailler un terrain encore mal connu, l’atelier proposer de revenir sur des généralités qui permettent de relativiser les peurs tout en identifiant des questions parfois (...)

Orchestre Al Mokhlis

Certains jeunes répètent chaque jour. Ils ont progressé en travaillant ensemble lors d’ateliers valorisants pour tous, animés par Mohamed Al Mokhlis et Hasseïne Baaza. Ils ont (...)

Le troisième forum des médias

Vous vous interrogez à propos de la liberté d’expression dans la sphère médiatique actuelle ? Ainsi que sur les alternatives médiatiques ? Pour la troisième année consécutive, (...)