Un tout nouveau projet en 2024 et 2025 !

TADAM  : 9 partenaires européens veulent éveiller à l’impact de l’IA et des algorithmes dans les médias

2024 a vu naître un nouveau projet européen coordonné par Média Animation  : TADAM –Tools & Awareness about Disinformation, Algorithm and Media – accompagné par 8 autres partenaires européens  ! L’objectif principal de TADAM est l’échange de bonnes pratiques et la conception des ressources éducatives spécifiquement liées à la question de l’impact – tant positif que négatif - de l’intelligence artificielle et des algorithmes dans les médias, la production d’infos et la réception de celles-ci par le public.

Outre les éducateurs aux médias, TADAM souhaite rassembler les secteurs de la recherche, de l’industrie médiatique, de l’enseignement…et quiconque intéressé par la question. Le partenariat se compose d’ailleurs de différents profils : Média Animation (Belgique) à la coordination, l’Université Catholique de Louvain (Belgique), l’Université de Florence (Italie), l’Université de Tampere (Finlande), l’Université Paul Valéry de Montpelier (France), Karpos, le centre pour l’éducation et la communication interculturelle (Grèce), lCS, Institute of Communication Studies (Macédoine), ainsi que la FIJ – la Fédération Internationale des Journalistes et IAME, l’Association Internationale d’Éducation aux médias en tant que partenaire associé.

Les 4 étapes phares du projet

  • Le projet TADAM de déroulera en plusieurs grandes étapes. Tout d’abord, nous vous donnons rendez-vous les 12 et 13 juin 2024 à Louvain-la-Neuve pour un grand séminaire rassemblant les différents secteurs. L’objectif sera d’identifier les enjeux spécifiques sur lesquels le projet se penchera, d’orienter les pistes de réflexion et de définir la méthodologie la plus adéquate pour les étapes ultérieures.
  • Ensuite, une grande phase décentralisée et cross-sectorielle verra la jour via l’organisation d’ateliers dans chaque pays partenaire : en Belgique, en France, en Italie, en Grèce, en Finlande, au Montenegro, en Macédoine et également ailleurs en Europe. L’idée est de pouvoir collecter toutes les bonnes pratiques, ressources locales et idées novatrices pouvant répondre aux enjeux posés par l’usage de l’IA et des algorithmes dans le processus informatif, y compris dans la désinformation.
  • Souhaitant faire communauté et échanger rapidement les bonnes idées venues de partout en Europe, le projet TADAM proposera un espace de travail en ligne afin de collecter les résultats, rassembler les ressources et travailler ensemble. Des rendez-vous en ligne seront également mis en place dans cet objectif.
  • Enfin, fin 2025, un événement transnational fera figure de point d’orgue du projet sous la forme d’un MediaEducathon créatif. Ce grand événement de formation sera dédié aux éducateurs, enseignants, formateurs en journalisme, etc. souhaitant se former et coconcevoir ensemble des activités inspirantes et les contours de futures ressources éducatives pour traiter de la question de l’incidence tant positive que négative l’IA et des algorithmes dans le processus informatif global – de la production à la réception.


Bref, un programme chargé et ambitieux, auquel Média Animation prend part avec enthousiasme, dans la perspective d’encore plus d’éducation aux médias de l’information, face aux enjeux des nouvelles technologies  !


TADAM est un projet co-financé par le programme Creative Europe de l’Union Européenne.

Ceci peut aussi vous intéresser...

Midis de la Com Associative 2012

Mercredi 29 février 2012 Associations : communiquer au travers des réseaux sociaux ? – Les réseaux sociaux peuvent-ils servir d’outil de communication pour les (...)

Médias sans Frontières

Le contenu Les phénomènes migratoires et la globalisation produisent une multiculturalité de plus en plus sensible au sein des sociétés. Parallèlement, les nouvelles (...)

Rendez-vous Ecoles et Nouvelles Technologies

Suite aux deux rendez-vous précédents, organisés en 2007 à Technifutur Tic à Liège et en 2009 à Technofutur à Gosselies, cette troisième édition est organisée à nouveau à (...)